Collations, Défis, Épicerie - Économie - Anti-gaspillage, Ma p'tite vie au quotidien, Mes Recettes, Repas

Ce que j’ai cuisiné sans faire l’épicerie

Comme j’ai décidé de ne pas faire l’épicerie pendant deux semaines tel qu’expliqué dans le texte Deux semaines sans faire l’épicerie, mais que surtout, c’était improvisé comme décision donc je n’ai pas stocké la veille pour « survivre » facilement, voici quelques trucs que j’ai fait avec mes « réserves ».

Donc après une semaine…

Au début, c’était facile, nous avons mangé les reste de nos boulettes de viande puis nous avons fait cuire le reste de nos côtelettes de porc en les servant avec du riz et des légumes.

Maintenant que nous n’avions plus de viande fraîche, c’est là que nous avons dû commencer à improviser un peu… surtout que le but étant de vider et le congélo, et une partie de mon cannage.

Première option facile à faire et qui plaît à toute la famille: du chili végé. Rien de mieux pour vider des cannes (haricots, boite de tomates en dés et maïs) et du congelé (maïs) et des petits poivrons qui commençaient à être défraîchis. Je les avais achetés parce que je les trouvais mignons, mais je ne savais pas trop quoi faire avec, alors ils ont finis dans le chili. Cette fois-ci, nous l’avons servi dans des bols de tortilla que j’avais acheté récemment.

Nous avons également préparé une lasagne avec notamment des pâtes qui traînaient dans le garde-manger depuis trop longtemps ainsi qu’utilisé deux gros pots de sauces. Sans oublier les deux pots de fromage ricotta qui étaient en fin de vie et des épinards congelés. Wouhou, encore de l’espace et moins de gaspillage!

J’avais congé un peu de porc effiloché (environ 1 tasse) que j’ai mélangé avec de la sauce BBQ. Ensuite, avec un rouleau de croissant Pillsbury, j’ai mis le tout sur le côté le plus petit de chaque triangle, j’ai ajouté un peu de Cheddar fort râpé et j’ai roulé. J’ai complété le tout en ajoutant le reste du fromage râpé sur le dessus et j’ai fait cuire 12 minutes à 375 °F. Pas super santé, mais très très bon!

Un gros pot de yogourt déjà entamé mais que nous n’aurons pas le temps de terminer avant de partir (et l’Homme n’aime pas ça) et des bleuets qui commencent à être défraîchis, on fait quoi avec ça? On pique un bleuet avec un cure-dent, on le trempe dans le yogourt, on le dépose sur une plaque recouverte d’un papier parchemin et on répète… puis on congèle! Délicieux, santé et anti-gaspillage!

DSCF6932

Et pour faire de la place dans le congélateur (j’achète définitivement trop de fruits congelés!) rien de mieux qu’un Yonanas qu’on mange dehors, sur la terrasse!

La 2e semaine risque d’être un peu plus ardue par contre…

Laisser un commentaire