Escapades

La Promenade Fleuve-Montagne à Montréal

La promenade Fleuve-Montagne est un parcours piétonnier de 3,8 km qui nous permet de découvrir certaines attraits de la ville. Si vous me suivez moindrement un tant soit peu, vous savez que j’adooooore les parcours, urbain ou non. Le Chemin du Roy, la Freedom Trail à Boston, la Cliff Walk au Rhode Island… et maintenant, la Promenade Fleuve-Montagne.

Inaugurée à la mi-juillet 2017, Fiston et moi y étions la semaine d’après. Nous étions impatient d’y aller, mais également curieux de comprendre pourquoi ça l’a fait un mini « scandale » suite aux coûts faramineux. Je suis de celles qui pensent que c’est important d’investir dans les lieux publiques et de miser sur de tels attraits pour attirer les touristes. Mais je comprends maintenant pourquoi les médias étaient plutôt négatifs. Je connais une bonne partie du Centre-ville et du Vieux-Port par cœur. Donc j’ai pu constater la différence avant/après la Promenade Fleuve-Montagne et ses 50 millions d’investissement (!!!).

Promenade Fleuve-Montagne: par où commencer?

Ça dépend de ce que vous voulez faire après. Et de votre forme physique un peu. Comme son nom l’indique, la Promenade Fleuve-Montagne débute près du Fleuve et se termine au pied de la Montagne (non sans avoir quand même monter un peu/beaucoup vers la fin).

Option #1: débuter au Fleuve. Sûrement la moins bonne idée. Cependant, c’est celle qu’on a fait. Tout d’abord, parce que la Promenade se termine justement après une looongue montée abrupte. Vous êtes fatigués, épuisés, et vous vous retrouvez devant le sentier pour monter le Mont-Royal. C’est très tentant d’y aller! Mais aurez-vous l’énergie pour le faire? Nous on l’a fait en tout cas et aucun regret! Même épuisés et assoiffés (apportez beaucoup d’eau!) on a mis à peine 15 ou 20 minutes à monter par l’escalier. Là haut, profitez s’en pour visiter l’Oratoire, le Cimetière, le Belvédère, la Croix… Si vous êtes encore capable!

Option #2: débuter à la Montagne. Vous pouvez toujours commencer au vrai point de départ, mais tant qu’à vous rendre là à pied, débutez donc par le Belvédère du Mont Royal. Descendez ensuite jusqu’à la rue Des Pins. Descendre est beaucoup plus facile que de monter. De plus, vous aurez plus d’énergie pour le reste du trajet. Et, mieux, vous terminez le tout au Vieux-Port, ou vous pourrez relaxer, visiter, manger, admirer!

Promenade Fleuve-Montagne: les repères

Généralement visibles sur les lampadaires, de petits triangles jaunes et turquoises guident les promeneurs sur le tracé. J’ai lu plus tard que les triangles pointant vers le haut guident vers la montagne (dah!) tandis que les triangles pointant vers le bas indiquent le chemin vers le fleuve. De toute façon, si vous commencez à l’un ou l’autre des extrémités du parcours, c’est assez simple! Si vous les trouvez…

Des bornes noires se trouvent également le long du parcours et indiquent la « hauteur » ou on est rendu par rapport au niveau de la mer. Un autre indice que vous êtes sur le bon chemin… puisque qu’on a vu ces bornes bien avant les flèches.

Finalement, il y a également, à l’occasion, des cercles collés au sol qui indiquent que vous êtes sur la Promenade Fleuve-Montagne. Une chance, ce fut les premiers signes qu’on a trouvés à partir du Vieux-Port.

Pour être honnête, en partant du Fleuve, on ne trouve rien. Même au point de départ. On a dû regarder souvent sur internet pour savoir où aller puisque les indications étaient pratiquement inexistante. Très très très décevant. On a commencé à en apercevoir à mi-parcours je dirais. Une chance que je connais le Centre-ville. Grosse amélioration à apporter ici! On ne sait même pas où ça débute, ni ou aller… ça va mal!

Promenade Fleuve-Montagne: ce qu’il y a à voir

Si vous êtes des habitués du Centre-Ville de Montréal, cette promenade est inutile. Vous passerez à des endroits que vous connaissez probablement déjà. On part du Musée Pointe-à-la Callière, mais on ne découvre pas du tout le Vieux Port. Et on est « loin » du Fleuve. Même pas de détour par la rue St-Paul!!!! Aucun sens selon moi.

Selon moi, la meilleure partie, c’est lorsqu’on arrive sur la rue Sherbrooke, presque en fin (ou début, c’est selon) de parcours. Il y a là un autre évènement, la Ballade pour la Paix. « Cette grande exposition d’art public d’envergure internationale, conçue par le Musée des beaux-arts de Montréal, mettra à l’honneur 72 œuvres véhiculant un message de paix, à l’image des valeurs universelles d’humanisme, de tolérance et d’ouverture qui ont inspiré la réalisation d’Expo67. Longueur d’un kilomètre entre le Musée des beaux-arts de Montréal et l’Université Concordia et le Musée McCord et l’Université McGill ». En l’empruntant, on dévie à peine un peu de notre parcours.

Promenade Fleuve-Montagne: où est allé l’argent?!

C’est vraiment la question que je me suis posée. À trois endroits, nous avons aperçu un endroit avec des chaises adirondacks, dans une portion de rue devenue à « moitié » piétonnière. Les quelques mini flèches. La dizaines de bornes noires. Okay, ensuite? Le reste du 50 millions?!?!?!

De ce que je comprends, une grande partie de la rue McTavish est devenue piétonnière (coût = 23 millions!!!).

Bref, je trouve l’idée bonne, mais la réalité est décevante en effet. Rien mais rien de spectaculaire, on passe à côté des plus beaux spots de la ville selon moi, et les indications sont manquantes à plusieurs endroits. Dommage. Pour un « touriste » ça peut être intéressant… mais encore… Bonne marche!

 

Enregistrer

Laisser un commentaire